Aller au contenu principal
points de vigilance création site internet

Les points de vigilance pour une création de site

Des PME en souffrance avec leurs solutions digitales

La formation professionnelle me permet d’entrer en contact avec des stagiaires cosmopolites qui sont souvent confrontés à des problématiques pénalisantes pour le déploiement d’un projet web ou le développement d’une stratégie de visibilité SEO.

Beaucoup d’étudiants que je côtoie sont employés dans le cadre d’une alternance. Ce parcours professionnel leur permet de mettre en œuvre des compétences digitales, très prisées par les petites et moyennes entreprises qui sont confrontées à ces problèmes de visibilité et de notoriété. Beaucoup d’entre-elles expriment une défiance à l’égard de ces agences digitales qui proposent des honoraires très élevés et des contrats bien ficelés.

Piégé sur le plan contractuel, le client n’a pas d’autre choix que d’accepter un engagement pluriannuel pour financer la création de son site internet. En vérité, la solution proposée est une pâle copie d’un système de gestion de contenu open-source qui se nomme WordPress. Bien entendu, la solution web est brevetée et encensée par des centaines de clients qui se pressent pour laisser des avis positifs sur Google…

Quels sont les points à vérifier quand on se lance dans une création de site ?

Le déploiement d’un projet web ne doit jamais se faire de manière précipitée ! Pour commencer, il faut toujours se renseigner sur l’agence à qui on souhaite confier la réalisation d’un site internet et se pencher sur ses pratiques commerciales.

  • Quand les avis anonymes très positifs pullulent, il faut savoir détecter cette fraude mise en place par des agences peu scrupuleuses, devenues expertes dans la publication de fausses recommandations. Ne comptez que sur des avis vérifiés pour vous faire une idée exacte concernant l’expertise proposée.
     
  • Le développement web doit être confié à des intervenants expérimentés. Une bonne gestion de projet doit être appréhendée par une équipe qui intègre des forces vives au sein de l’agence. Un turn-over incessant ou un recrutement systématique de sous-traitants pénalisent les échanges, la gestion de projet et la qualité du développement web.
     
  • La création d’un site internet développé avec un CMS propriétaire est souvent liée à un contrat indéboulonnable et à la vente d’un financement. Attention ! Les solutions fermées sont un véritable piège pour les entreprises : le site internet créé avec un CMS propriétaire n’est jamais évolutif en dehors du contrat proposé par l’agence qui le développe.
     
  • Le nom de domaine est l’élément de communication digitale d’une marque ou d’une entreprise. Le nom de domaine peut être réservé par l’agence digitale mais en aucun cas il ne lui appartient ! La propriété du nom de domaine entraine souvent des litiges quand une forme de pression est exercée pour retenir le client. Cette pratique est totalement anormale.
     

Quand le choix du prestataire est fait, il faut s’assurer que l’agence digitale prenne en compte toutes ces spécificités qui rendent le développement web souvent complexe au niveau de sa gestion technique.

  • La création d’un site internet doit être réalisée sur un espace privé qui peut être uniquement consulté par le donneur d’ordre. Certaines agences digitales oublient que Google voit tout et qu’il indexe tout. Il n’est pas rare que des centaines de pages en préproduction se retrouvent indexées sur Google, par pure négligence. 
     
  • La mise en production d’un site internet ne doit jamais être réalisée sans cette phase de recettage qui consiste à vérifier la sécurité, l’utilisabilité, les performances et l’indexabilité du site web. Si des défauts de réalisation sont constatés, l’agence web doit être en mesure de les éradiquer avant qu’ils ne deviennent pénalisants. 
     
  • Le processus de sauvegarde et le processus de restauration du site internet doivent être automatisés. La sauvegarde du projet web doit est systématiquement externalisée pour éviter tout désagrément : un piratage peut aussi corrompre les fichiers de sauvegarde hébergés sur le serveur où se trouve le site internet.
     
  • Un site internet doit être livré avec un transfert de compétence. le client n'a pas à honorer une prestation supplémentaire pour apprendre à utiliser la solution web qu'on lui propose. La gestion éditoriale du site internet doit être facilitée, on l'attribue à des communicants et non pas à des développeurs web !
     
  • Vérifier et éventuellement optimiser le code source, c'est une obligation contractuelle. Le manquement à une obligation contractuelle engage la responsabilité de l'agence qui est défaillante et qui doit toujours corriger les erreurs de codes avant une mise en production. Les erreurs de code provoquent bien évidemment des problèmes.
     
  • Beaucoup d’agences digitales commercialisent des sites WordPress. Ces sites internet sont livrés avec des fonctionnalités natives et des thèmes visuels qui proviennent d’une grande plateforme de vente de thèmes visuels low-cost qui se nomme Theme Forest. Comment gagner beaucoup d'argent avec WordPress ? Je crois que la question elle est vite répondue...

 

WordPress, la poule aux œufs d'or des agences web

WordPress est un système de gestion de contenu utilisé pour créer des sites internet simples. C’est-à-dire que le système de gestion de contenu convient aux PME qui souhaitent développer une belle présence sur internet, grâce à la réalisation d'un "petit" site web. Le CMS est populaire et de nombreuses agences commercialisent cette solution car le code source est distribuable en licence libre.

Les fonctionnalités natives et les thèmes visuels peuvent être personnalisés, adaptés au projet d’un client. WordPress est une solution très pratique pour les agences digitales car le développement web n’est jamais réalisé en partant d’une page blanche. Les CMS servent à cela.

Cependant, installer un CMS et ses extensions, acheter et personnaliser un thème Premium, ce n’est pas du développement web et cela ne peut pas être vendu comme une expertise nécessitant une haute technicité. Le tarif proposé par une agence digitale doit prendre en compte la réalité d’un investissement technique au niveau du code source.

Beaucoup d'agences digitales se fourvoient dans leur communication et continuent à facturer une expertise en développement web alors qu'elle n'est jamais mise en œuvre sur une création de site avec WordPress. Ces prestations entrainent un désaveu chez les PME qui sont surfacturées pour le déploiement d'une solution web qui n'est jamais développée par l'agence... Ces pratiques commerciales sont décriées et doivent être condamnées.

Commentaires